Acouphène : un bruit persistant qui empêche de dormir

Acouphène : un bruit persistant qui empêche de dormir

Un acouphène est un sifflement de l’oreille. La perception de ce bruit n’a pas d’existence réelle dans l’environnement. Son origine est souvent inconnue mais il existe des facteurs favorisant son déclenchement tels que le vieillissement naturel de l’appareil auditif ou un traumatisme sonore.

Savoir reconnaitre un acouphène

Un acouphène se concrétise par des bourdonnements, des craquements ou des tintements dans l’oreille. Il peut être temporaire, permanent ou survenir par intermittence. Selon son intensité et sa persistance, l’acouphène perturbe la concentration et favorise le stress. Il provoque des troubles du sommeil et entraine parfois une détresse psychique avec un impact sur la vie sociale et professionnelle.

Le plus souvent, l’acouphène survient à la suite d’une lésion dans l’oreille interne provoquée par un choc sonore, une exposition prolongée au bruit ou par le vieillissement du système auditif. Une infection de l’oreille moyenne, un bouchon de cérumen, une hypertension et certains médicaments peuvent aussi déclencher un acouphène.

Les solutions pour se soigner

La perception d’un acouphène est souvent amplifiée par le stress. Des exercices de relaxation permettent de diminuer l’inconfort. L’écoute de bruits blancs apporte aussi un soulagement efficace. Il s’agit par exemple du bruit des vagues, du souffle du vent ou de la pluie qui tombe. Si l’acouphène est accompagné d’une surdité, un appareil auditif peut le faire disparaitre. Une autre solution consiste à habituer le cerveau à ne plus se focaliser sur le bruit pour finalement l’oublier.

Dans tous les cas, il est difficile de prévenir l’apparition d’un acouphène. La prudence s’impose dans les lieux très bruyants tels qu’une usine, une discothèque ou une salle de concert où les sons peuvent être forts et violents. Le port de bouchons de protection est recommandé selon les circonstances pour protéger ses oreilles. De même, il est possible d’utiliser un casque pour dormir dans certaines situations comme en avion par exemple. En revanche, l’écoute de la musique au casque à un volume trop élevée est déconseillée pour éviter les troubles auditifs notamment chez les plus jeunes.

Source à consulter : www.acouphene-info.fr

Leave a comment

sept + 6 =