• Geek

Adopter le coworking pour travailler avec les autres

Adopter le coworking pour travailler avec les autres

Souvent surnommés les tiers-lieux, les espaces de coworking offrent la possibilité aux travailleurs nomades de se fixer temporairement dans un espace de travail collaboratif. Le concept de coworking est encore jeune. Il est né il y a une dizaine d’années. Il répond aux besoins des travailleurs isolés dont le nombre a fortement progressé avec l’émergence des nouvelles technologies.

Philosophie du coworking

Travailler en coworking, c’est partager un lieu mais c’est aussi créer un réseau et échanger des compétences. L’environnement du coworking est en effet propice au bouillonnement d’idées dans une atmosphère de liberté et de créativité. Ce sont là les principes fondamentaux qui régissent cet état d’esprit novateur dans l’univers de l’entreprise.

Une intelligence partagée

Bien souvent, les adeptes du coworking, que l’on appelle coworkers, finissent par réfléchir ensemble sur des projets communs. Il est fréquent par exemple de voir un graphiste travailler sur le site créé par son voisin, ou un développeur donner un coup de main à une jeune start-up domiciliée sur l’espace de coworking. Tout le monde est indépendant, mais chacun fait partie du même univers. Et ces échanges profitent à tous les business en favorisant l’innovation et l’émergence de nouveaux produits.

Partout en France

Désormais, toutes les principales villes apportent leur pierre à l’édifice. Bien sûr le coworking à Paris est une pratique répandue depuis longtemps. La capitale a posé les jalons de cette collaboration participative avant un développement fulgurant en province. C’est ainsi que de nombreux espaces ont vu le jour dans les capitales régionales… Chaque structure accompagne tous ceux qui veulent intégrer cette nouvelle philosophie du travail dans une véritable stratégie d’entreprise.

Des coûts maitrisés

Pour l’entrepreneur, le coworking représente une souplesse incroyable pour développer son business. Il n’a pas besoin d’engager des fonds importants pour louer un local et l’équiper. Sans parler des charges récurrentes : factures d’électricité, entretien, impôts locaux… Pour celui qui se lance dans l’aventure de la création d’entreprise, cette indépendance parfaite ne peut que lui donner matière à réflexion pour devenir lui aussi un coworker.

Leave a comment

treize − cinq =