Une bague anti-ronflement pour mieux dormir la nuit

Une bague anti-ronflement pour mieux dormir la nuit

Il est désormais possible de mettre fin aux bruits nocturnes à l’aide d’une bague anti-ronflement. Elle s’enfile sur le doigt avant de rejoindre le lit pour agir sur deux points d’acupuncture précis, situés sur l’auriculaire. A la pointe de la technologie, cet élégant gadget a vocation à supprimer et réduire les ronflements pendant le sommeil en considérant vos chronobiologies.

Avec cet anneau, vous bénéficiez de nuits calmes et sereines. Le moment de repos est optimisé. Selon le mode d’emploi de la bague anti-ronflement, elle se glisse sur le petit doigt une demi-heure avant d’aller se coucher. Etant donné qu’elle opère par pressage, il faut impérativement la porter à l’heure d’apaisement.

Quel est le mode d’action d’une bague anti-ronflement ?

Pour traiter le problème, la bague anti-ronflement émet une pression sur deux coins précis d’acupression : le point Qiangu basé sur la bordure externe de l’auriculaire et le Shao Chong sur la bordure interne du même doigt. En un peu plus clair, la bague anti-ronflement est un accessoire « deux en un » dont l’efficacité est avérée et qui reste très discret.

En pressant sur le Qiangu, on libère les voies aériennes de la partie supérieure du corps, réduisant ainsi les grondements occasionnés lors de vos siestes, car les tissus sont plus détendus. L’impulsion sur le Shao Chong régule quant à lui de façon naturelle les biorythmes. Cela favorise l’endormissement qui devient moins stressant.

Précaution d’emploi

Toutefois, le port excessif de la bague anti-ronflement est déconseillé afin de conserver tous les bienfaits en matière d’acupuncture. A moins que vous souhaitiez vous relaxer dans l’après-midi par exemple. Dans ce contexte, espacez son usage de six heures d’affilé au minimum. Dans le cadre d’une inversion du Yin et du Yang, pensez à changer son emplacement. Pour les ronfleurs redoutables, il est bon d’accroitre les effets en portant un anneau à chacune des mains. Le cas échéant, consultez votre docteur qui vous prescrira le traitement adapté à votre situation.

Leave a comment

4 × 4 =