Comment choisir un masque pour son casque cross?

Comment choisir un masque pour son casque cross?

La gamme d’accessoires moto que doit se procurer un motard ou motocycliste pour exercer sa passion est pour le moins étendue. Le blouson moto, les gants, bottes motocross ou encore protège main, en font partie. Mais parmi ceux ayant un caractère essentiel, figure le casque cross qui s’utilise parfois combiné à un masque cross. Comment procéder au choix de ce masque ?

Le masque cross : l’accessoire moto indispensable du tout terrain

Si le casque cross a pour vocation de protéger les motards en cas de chocs, notamment ceux consécutifs aux accidents que subissent assez fréquemment les passionnés de deux roues, il n’est pas l’unique accessoire pour motard ayant une fonction de protection. Le masque cross s’inscrit également dans cette catégorie. La pratique de la moto tout terrain implique certains aléas tels que les projections de boue, de poussière, ou de sable. En pareille occurrence, disposer d’un masque cross s’avère hyper pratique dans la mesure où les yeux et le visage peuvent être protégés.

Misez sur l’esthétique et la ventilation

Un casque moto Scorpion, un casque jet ou un casque enduro exige parfois de son utilisateur, le port de masque cross. Le premier critère à prendre en compte avant de choisir cet accessoire de moto casque est d’ordre esthétique. Certes le but visé en achetant un masque cross est de se protéger, mais il n’est pas interdit de faire preuve de style en voulant atteindre cet objectif. Les masques cross se déclinent en plusieurs couleurs, du bleu au rouge en passant par le noir et l’argent. Chaque passionné de motocross pourra donc choisir en fonction de ses préférences.
En dehors des considérations esthétiques, la ventilation est également un critère qui compte. En effet, un masque cross doit pouvoir faire entrer de l’air frais par l’avant tout en expulsant l’air chaud par le haut, autrement cela pourrait entrainer la formation de buée.

Veiller à la qualité de l’écran du masque cross

Quand on est un sportif, un motard ou un pratiquant de moto cross, il vaut mieux voir plus loin avec le plus de sécurité possible. Il n’est donc pas abusé d’affirmer que l’écran est la composante la plus importante d’un masque de motocross, le détail auquel doit veiller tout motocycliste au moment d’acquérir cet accessoire de moto. L’écran antibuée du masque cross porté en combinaison avec votre casque HJC doit idéalement être doublé. Pour les modèles prévoyant un tel dispositif, lesdits écrans sont séparés et une petite poche d’air est présente entre les deux écrans, rendant donc impossible toute apparition de buée.
Outre cet aspect, il est aussi important de s’assurer que l’écran comporte des picots qui permettront au motocycliste d’accrocher à l’écran, des films plastiques dénommés tears-off. Ceci dit, la présence de tears-off n’a rien d’obligatoire et certains motards choisissent de ne pas en utiliser avec leur masque cross. Toutefois il convient de préciser qu’avec des tears-off, il n’est nullement nécessaire de nettoyer l’écran, ce qui constitue un gain de temps considérable. Certains motocyclistes en ont tellement compris l’utilité qu’il leur arrive d’en installer plusieurs sur le masque cross qu’ils utilisent avec leur casque modulable ou leur casque jet.

Leave a comment

4 × quatre =