Comment expliquer l’engouement pour les jeux en ligne ?

Comment expliquer l’engouement pour les jeux en ligne ?

Selon le Syndicat national du jeu vidéo, on récence environ un milliard de joueurs à travers le monde, dont 28 millions de Français. En France, ce chiffre correspond à 58% de plus de 16 ans et 48% des foyers français  disposent de console de jeux, 84% ont un téléphone portable en leur possession et 65% un ordinateur (Étude Enterbrain 2012).

Toutes les tranches d’âges sont concernées par les jeux vidéo car 83% des joueurs sont entre 15 et 18 ans et l’âge moyen, 35 ans. Ces dernières années, le nombre des joueurs de plus de 50 ans a doublé et plus de la moitié sont des femmes. Mais pourquoi cet engouement pour les jeux vidéos ? Pourquoi autant de personnes sont devenues addict aux jeux en ligne ?

Pourquoi joue-t-on ?

Le jeu vidéo ou en ligne est un plaisir et un passe-temps. On joue avant tout pour s’amuser et passer du temps en solo ou avec des amis. Jouer est aussi un moyen de se défaire de la routine quotidienne comme le travail ou les études. C’est une occasion pour l’esprit de s’évader, d’entrer dans un monde virtuel où l’on se sent comme le maître du monde, avec des défis à relever.

Au cœur des jeux en ligne ou des jeux vidéo, nous sommes souvent amenés à faire preuve d’intelligence et de tactique et cela stimule l’éveil. Les joueurs sont contraints de faire usage de leur mémoire, leur instinct de survie et aussi de leur sens pour la victoire. Ils sont ainsi obligés de doubler leur ingéniosité via de recherches ou en adoptant des techniques de jeu qui leur sont propres. En gros, les jeux en ligne et les jeux vidéo présentent autant d’avantages à moins de devenir un accro. En effet, à défaut de maitrise de soi et faute de passer trop de temps sur son console, on peut très vite devenir addict au jeu.

Jeu en ligne : un moyen de développement personnel

La généralisation des jeux en ligne est en partie due au développement des smartphones. Divertir est en effet la fonction première d’un jeu en ligne mais il peut très bien aussi servir dans un contexte professionnel dans l’optique d’apprentissage et de progresser d’une autre manière. Dans les entreprises, des logiciels d’apprentissage de langue, de gestion de stress ou de compétence, sous la forme de jeu vidéo sont en pleine expansion. Vous pouvez par exemple découvrir ces jeux sur sector-rockstargames.fr. On  se demande alors si les « sériousgames » doivent être généralisés.  Selon des sondages, environ 55% des français sont favorables à cette initiative et plus particulièrement la tranche d’âge comprise entre 18 et 24 ans.

Leave a comment

quinze − treize =