Comment rédiger un bon communiqué de presse ?

Comment rédiger un bon communiqué de presse ?

Un article dans la presse est un Graal dans la vie d’une société. Mais pour obtenir cette forme de publicité gratuite, il convient de respecter les règles de mise en forme et de création d’un véritable communiqué de presse.

Erik Orsenna estime que « tous les mots sont des outils. Ni plus ni moins. Des outils de communication. Comme les voitures. Des outils techniques, des outils utiles. » Un journaliste reçoit des centaines de communiqués de presse par mois à sa rédaction ou par courrier électronique. Un communiqué de presse se présente de manière particulière. Comme pour une lettre, il doit contenir en haut de la page vos coordonnées ainsi que les coordonnées du média. La mention « communiqué de presse » doit également être présentée. Dans l’idéal, il ne doit pas dépasser une page, un gabarit suffisant pour faire passer un message, sans trop en faire. N’oubliez pas également d’indiquer vos coordonnées ainsi que des informations complémentaires : photos, liens internet ou dossier de presse.

Se glisser dans la peau d’un journaliste

Une fois que vous aurez construit le gabarit adéquat, il vous faudra vous concentrer sur votre contenu. Quel message souhaitez-vous faire passer ? De quelles données (citations, statistiques ou anecdotes) disposez-vous ? Pour sortir du lot, le fameux « écrire pour être lu », il vous faudra adopter les conventions journalistiques. Un service comme Agenda Journalistes peut vous aider avec une trame de base. Pour commencer, cherchez un bon titre, une première accroche, qui résume une thématique susceptible d’intéresser les lecteurs de la personne concernée. Surtout, ne divulguez pas de fausses informations, d’allégations non vérifiées, citez toujours vos sources et ne flattez pas trop votre entreprise. Les trois premières lignes de votre texte sont capitales : votre « chapô » doit donner envie de s’intéresser à ce qui va suivre.

Le corps du texte part du particulier pour aller vers le général. « Accrochez » votre lecteur avec un exemple concret de votre actualité, sans oublier de mentionner en toutes lettres les dates et les lieux des événements. Développez vos arguments, ajoutez des intertitres pour aérer la lecture et terminez toujours par une présentation succincte de votre société, votre historique et vos valeurs. Si nécessaire, vous pouvez isoler certaines données (des chiffres, par exemple) sous la forme d’un encadré ou d’une infographie. Assurez-vous que le journaliste ne manque d’aucune donnée pour rédiger son article et qu’il puisse vous contacter en quelques secondes.

Leave a comment

dix-sept − 16 =