Zoom sur l’implant dentaire

Zoom sur l’implant dentaire

Malgré une hygiène bucco-dentaire irréprochable, il peut malheureusement arriver de devoir recourir à un implant dentaire pour remplacer une dent perdue. Cette opération nécessite une intervention chirurgicale et le respect de certaines procédures. Nous vous proposons de faire le point sur toutes les informations importantes concernant l’implant dentaire.

L’implant dentaire, qu’est-ce-que c’est ?

Un implant est une racine artificielle, qui se présente sous la forme d’une petite vis. Elle sert à remplacer une ou plusieurs dents et est fixée de manière chirurgicale sur l’os de la mâchoire. Ainsi, le support se substitue totalement à la racine de la dent. La partie visible qui sera posée par la suite est appelée la couronne.

L’implant dentaire, quand et pourquoi ?

Carie, infection… les raisons pour une extraction dentaire sont multiples. L’implant dentaire intervient donc pour remplacer la dent extraite et reproduire l’action des racines. L’implant permet ainsi d’assurer une stabilité parfaite à la nouvelle dent mais présente aussi l’avantage de stimuler les cellules osseuses de la mâchoire. Attention cependant, pour la pose d’un implant, il est nécessaire que la personne opérée ait une base osseuse solide et que la gencive et les dents adjacentes soient également en bonne santé. En cas de déficit osseux, il est tout de même possible d’envisager une greffe osseuse. Si toutes les conditions sont réunies, l’opération pour fixer l’implant peut être envisagée rapidement après l’extraction.

L’implant dentaire, comment se déroule l’intervention ?

Pour poser la racine artificielle, une opération chirurgicale est pratiquée. La pose est pratiquée sous anesthésie locale et ne dure pas plus d’une heure. La cicatrisation post-opératoire dure généralement entre 3 à 6 mois. Il faut attendre que l’os et les tissus mous cicatrisent entièrement avant d’intégrer la prothèse.

L’implant dentaire, et après ?

Suite à la fixation d’un implant, il faut être particulièrement rigoureux quant à l’hygiène bucco-dentaire et envisager un contrôle annuel par votre dentiste.

L’implant dentaire, quelles complications ?

Les complications sont rares mais il peut malheureusement arriver qu’un implant soit rejeté. Dans certains cas, la racine de substitution, constituée de titane, ne s’intègre pas aux cellules osseuses et reste mobile, elle n’est pas soudée à l’os. Il faudra donc déposer l’implant et effectuer une nouvelle tentative dans les semaines ou les mois qui suivent.

Dans les années qui suivent, un déchaussement de l’implant peut aussi survenir. Il est souvent dû à un manque d’hygiène et de contrôle régulier.

Leave a comment

dix-neuf + dix-huit =