Faire ses études supérieures en alternance : bonne ou mauvaise idée ?

Conciliant études théoriques et participation à la vie de l’entreprise, l’alternance s’est largement développée au cours des 10 dernières années, incitant chaque année plusieurs milliers d’étudiants à choisir la voie de l’alternance. Zoom sur les études supérieures en alternance : bonne ou mauvaise idée ?

Les études supérieures en alternance : de quoi parle-t-on ?

Les études en alternance consistent à allier une formation théorique à la pratique en entreprise, débouchant sur un diplôme ou une qualification reconnue. Du CAP à Bac + 6, l’enseignement ouvrant sur le monde professionnel offre l’embarras du choix. Au-delà du baccalauréat, il est possible d’opter pour un cursus en alternance, notamment dans le cadre d’un BTS ou d’un DUT. A Bac + 3, c’est-à-dire au-delà du cycle initial d’études, un cursus complémentaire en alternance permet d’aboutir à un niveau d’études plus poussé tout en jouissant d’une expérience en entreprise et d’une formation pratique. Sont essentiellement concernées les filières universitaires, les écoles de commerce ou encore les écoles spécialisées. Plus loin encore, à Bac + 4 ou Bac + 5, l’alternance reste une option permettant aux étudiants de découvrir le monde de l’entreprise et de finaliser leur choix qui les guidera vers le métier de leur choix.

Les avantages des études supérieures en alternance

Le premier avantage des études supérieures en alternance, pour les jeunes, est l’autonomie financière, puisqu’ils bénéficient d’un salaire pendant toute la durée de leurs études. Un bénéfice à très court terme, certes, mais qui permet aux étudiants issus de milieux modestes de poursuivre leurs études tout en étant capables de les financer, au même titre que de subvenir à leurs propres besoins.

Outre l’aspect financier, l’alternance permet aux étudiants d’étoffer leur CV et d’acquérir une expérience pratique que les entreprises apprécient tout particulièrement. En outre, ils valident également que la formation et le métier qu’ils ont choisi leur conviennent, impliqués directement dans des aspects qui, une fois leurs études achevées, feront partie de leur quotidien au travail.

Le revers de la médaille

Si l’alternance séduit les étudiants, il est important de considérer la réalité des choses : des vacances écourtées par rapport aux camarades suivant un cursus « classique », des périodes difficiles pendant lesquelles le fait de concilier travail académique et travail en entreprise s’avère compliqué, surtout en période d’examens…

Opter pour des études en alternance est une idée tout à fait séduisante pour beaucoup. Il convient néanmoins d’évaluer les choses en réfléchissant au long terme ainsi qu’à ses propres capacités. Un choix qui mérite du temps et de la réflexion avant tout.

Leave a comment

2 × un =