2021 : les tendances du monde de la restauration en France

Le secteur de la restauration a subi de nombreux coups avec la crise sanitaire liée à la Covid-19. Non, les restaurants ne sont pas morts. Désormais, ils doivent répondre à de nouvelles exigences des clients qui ont été privés de gastronomie française pendant de longs mois. Tour d’horizon sur les nouvelles tendances dans la restauration.

La commande en libre-service

Les bornes de commande en libre-service ont été démocratisées par les fast-foods afin d’augmenter les capacités de prise de commande et la fluidification des salles. Avec cette crise sanitaire, la proposition d’un service de commande à table via une tablette ou un QR code devrait se développer afin de respecter au mieux les distanciations sociales. Ainsi, les clients peuvent accéder à l’intégralité des plats de la carte, voir les indisponibilités pour certains plats ou boissons et ensuite commander le menu qu’ils souhaitent.

Les restaurants dits “fantômes”

Avec la crise, de nombreux restaurants ont vu leur activité s’arrêter nettement. Certains ont tout de même continué en proposant des services de livraison ou le retrait des menus devant la porte du resto. L’activité de livraison de repas a donné des idées à de nombreux restaurateurs. Quitte même à se délester des locaux pour ne se consacrer qu’à la livraison. En effet, n’ayant plus de locaux d’accueil des clients ni même de serveurs, les restaurateurs peuvent choisir de plus petits emplacements pour cuisinier. Cela permet de réduire considérablement les coûts.

Pour équiper ces cuisines de nouvelle génération, de nombreux spécialistes de la cuisine professionnelle proposent du matériel de restauration de qualité. Ces “dark kitchens” possèdent tout le matériel nécessaire pour le bon fonctionnement d’une cuisine. C’est seulement la taille du restaurant et les membres du personnel qui sont réduits. Bien souvent, ces restaurateurs font appel à des plateformes de services de livraison ou possèdent quelques chauffeurs en scooters pour livrer rapidement.

L’abonnement aux restaurants

Avec la digitalisation du secteur de la restauration, certains proposent, à leurs clients fidèles, un système d’abonnement. Ces systèmes reposent, pour la plupart, sur un service de livraison à domicile des plats préférés des consommateurs. Ce concept se développe progressivement en France, mais il peine à se démocratiser pour le moment. Les services d’abonnements actuels dans la restauration en France se basent en grande partie sur la livraison de kits à cuisiner avec des produits frais et régionaux. Bien sûr, la date de livraison est programmée à l’avance pour être prêt à cuisiner le jour J.

Les cours de cuisine en ligne

Avec ces confinements, les restaurateurs ont décidé de proposer des sessions de préparation de repas en direct. L’objectif, transmettre un savoir-faire sur un menu composé à l’avance. Même si l’activité des restaurants est repartie, les Français ont été séduits par cette formule de proximité avec leurs cuisiniers préférés. Cette expérience à domicile, en suivant les conseils de professionnels de la restauration, permet de sensibiliser les utilisateurs sur la sélection de produits locaux. De plus, ces cours de cuisine 2.0 donnent une image de confiance et qualitative du restaurateur qui les proposent.

Le restaurant multifonction

Les restaurateurs ont dû trouver de nouvelles sources de revenu pendant les confinements, liés aux mesures sanitaires prises en France. Désormais, certains restaurants ne se cantonnent plus qu’à seulement servir des repas. En effet, en disposant d’espaces conséquents, selon la taille des locaux, les restaurateurs ont la capacité de se tourner vers d’autres activités en complément de leur cœur de métier. Par exemple, l’organisation d’événements privés en petit comité. Ou encore la transformation d’une salle à manger en un espace de co-working pour les salariés en télétravail ou pour les travailleurs indépendants. Ce dernier peut être envisagé, par exemple, entre deux services après celui du midi.